Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : classe de saxophones de Brest
  • classe de saxophones de Brest
  • : la vie, l'actualité, les humeurs de la classe de saxophones de Brest au sein de l'ENM et de la vie musicale Brestoise.
  • Contact

Concerts à venir

Pour lire les fichiers Audio, il vous faut Internet Explorer

pour Lire les Vidéos il vous faut Quick Time
ainsi que Shockwave Player ou celui ci 



10 Octobre 2007, 19h00 - salle 15 - Comme vous l'entendez (Gaëtan et Arthur)
21 Octobre 2007, journée - Auditorium : Concours G.Robin
26 Novembre 2007, 20h30 -Auditorium : Audition classe de sax
27 Novembre 2007, 20h30 - Auditorium : concert Orchestre Harmonie 3ème cycle
8 et 9 Decembre 2007, festival de la radio
10 décembre 2007, 20h30 - Auditorium : les temps moderne II
18 janvier 2008, 20h30 - Auditorium : Sillages
11 Février 2008, 18h30 - Audition : concert élèves Sax-Piano du 20ème
12 février 2008, 20h30 - Auditorium : concert piano sax:  I.Poncet, S.Sordet
15 et 16 Mars 2008, journée - Concert & Master Class J.Y.Fourmeau
lundi 17 Mars 2008, 18h30 - Auditorium : Audition classe de sax
1 Avril 2008, 20h30 - Auditorium - Concert Harmonie 3 ème cycle
5 Avril 2008, journée festival des harmonie à Guipavas
12 Avril 2008, 20h30 - Auditorium : concert Quatuor d'anches (Trielen + S.Sordet)
3 Juin 2008, 20h30 - Auditorium : audition fin année classe de sax
 

Recherche

Ailleurs...

Ailleurs....
5 Octobre 2007, 21h : 7 Black Butterflies - Le Vauban Brest
7 Octobre 2007, 17h : Camel Zekri - la grande boutique  Langonnet
12 Octobre 2007 , 20h30 : Camel Zekri, Assif Tsahar & Cooper Moore - St MArtin des Champs
16 Octobre 2007, 21h : Nu Band - Le Vauban Brest
26 Octobre 2007, 21h : Julien Loureau , La Carene - Brest
12 Novembre 2007, 20h30 : Sillages Ciné-Concert , Quartz-Brest
30 Novembre 2007, 20h30 : Porgy & Bess, Quartz-Brest
12 Janvier 2008, 20h30 : Michel Legrand, Quartz-Brest
4 Avril 2008, 20h30 : Une Trace pour Sillages 2 , Quartz-Brest


Ecouter, Lire, Voir   ! 

au cinéma : "My Blueberry Nights" de Wong Kar-Wai

Livre :  Alain SERRES  "Je serai les yeux de la terre" aux Editions Rue du Monde

à écouter :  Jens Lekman "Night Falls Over Kortedala"

en DVD : "virgine suicide" S.Copolla

En BD : Scott McCloud "Faire de la bande dessinée"

 

 














Archives

13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 11:43

Dernièrement dans un orchestre, j’ai été acteur d’une expérience intéressante. Des spécialistes de l’oreille sont venus posés des appareils de mesure sur des musiciens de l’orchestre afin de quantifier les décibels reçus par l’oreille pendant une répétition de deux heures.

En moyenne, le musicien à pris 94Db dans l’oreille avec un pic à 112Db…

Sachant que le seuil de la douleur est à 120Db et que la législation du travail impose de se protéger à partir de 85Db… cela laisse rêveur…

Nous faisons un métier à risque !

 

L'audition est la fonction qui nous permet d'entendre les sons. Nos oreilles nous permettent d'entendre des fréquences comprises entre 20 et 20 000 Hertz (Hz).

Le seuil auditif est l'intensité minimum, mesurée en décibels (dB), entendue par notre oreille.

Le seuil de douleur est le seuil auditif dont l'intensité est traumatisante pour l'oreille.

L'oreille externe capte le son.
L'oreille moyenne l'amplifie.
L'oreille interne le traduit.

L'appareil de transmission

L'appareil de transmission est constitué de l'oreille externe et l'oreille moyenne.

L'oreille externe permet :  de localiser les bruits, rôle du pavillon, d'amplifier les sons d'environ 10 à 20 décibels (dB) pour les fréquences de 2000 à 5000 Hertz

L'oreille moyenne : transmet les sons à l'oreille interne grâce, à la vibration du tympan et des osselets, peut également permettre une transmission sans perte d'intensité sonore grâce à un système d'amplification, de l'ordre de 30 à 35 décibels pour les fréquences proches de 1000 Hertz, protège des agressions sonores l'oreille interne en limitant l'énergie sonore à son entrée, grâce à la contraction du muscle de l'étrier, rendant la vibration de la chaîne des osselets plus difficile. C'est le réflexe stapédien. Il apparaît dans les deux oreilles quelle que soit l'oreille stimulée.

L'appareil de perception

L'appareil de perception est constitué de l'oreille interne, du nerf auditif et des voies auditives centrales.

Ses rôles sont :
- la transformation du son en une énergie électrique, lors de son passage dans les liquides contenus dans la cochlée,
le codage des signaux électriques permettant de reconnaître la fréquence et l'intensité du son,
- la transmission des informations au cerveau.

- Le son est capté. Les vibrations des osselets de l'oreille moyenne se propagent dans le liquide et excitent les cellules sensorielles. Ces cellules transforment l'énergie mécanique en énergie électrique, transmise alors au nerf auditif. Puis les informations sonores sont transmises au cerveau.

La pression sonore s'exprime en pascals.
Sa mesure est accessible par un sonomètre et représente l'amplitude du champ de pression sonore en un point de l'espace, le récepteur.


Notre oreille est un organe extêmement sensible
L’oreille humaine perçoit des sons à partir de 20 micropascals (seuil d’audibilité) et jusqu’à 20 pascals (seuil de la douleur).
Cette unité, le pascal, n’est pas pratique, puisqu’il existe un facteur de 1 000 000 entre les sons les plus faibles et les sons les plus élevés qui peuvent être perçus par l’oreille humaine.
Pour plus de facilité, on utilise le décibel (dB), qui permet de comprimer cette gamme entre 0 (seuil d’audibilité) et 120 (seuil de la douleur).


Le décibel fait appel au logarithme décimal.
Ceci a des conséquences importantes, par exemple :

- quand on additionne deux sources de même niveau, le résultat global augmente de 3 décibels. Ainsi, deux sources de 60 décibels chacune vont, ensemble, émettre un son de 63 décibels ;
- si deux niveaux de bruit sont émis simultanément par deux sources sonores, et si l'une est au moins supérieure de 10 dB(A) par rapport à l'autre, le niveau sonore résultant est égal au plus grand des deux (effet de masque).


Le décibel A permet de reproduire la sensibilité de l'oreille:

Souvent, et c’est notamment le cas pour la mesure de l’émergence globale, le niveau sonore est mesuré en décibels pondérés A, dB(A).
En effet, les sons aigus et les sons graves ne sont pas perçus de la même façon. Ainsi, pour représenter cette sensibilité particulière, il est appliqué aux niveaux mesurés, en décibel, par les sonomètres une pondération – la pondération A – destinée à simuler le mode de réponse de l'oreille.

Type de bruit

 

dB (A)

 

Sensation Auditive

 

Conversation

 

bruissement de feuilles
chuchotements
bureau calme
conversation normale
restaurant bruyant
pool dactylographique
camion

 

0
15
30
45
60
70
75
80

 

Seuil d'Audibilité
-
-
calme
-
bruyant mais supportable
-
-

 

-
-
voix normale
-
-
-
voix assez forte
difficile

 

Partager cet article

Repost 0
Published by blog collectif - dans sax.brest
commenter cet article

commentaires